Comment inciter vos utilisateurs à Scroller sur votre site (Nos Conseils)

Dans les tests A/B, les pages web longues l’emportent souvent sur les pages plus courtes. Mais pour qu’une page longue soit efficace, les lecteurs doivent savoir qu’elle est longue. Si les utilisateurs ne font pas défiler la page – parce qu’ils n’en ont pas envie ou parce qu’ils ne savent pas que la page est longue -, tous vos efforts ont été réduits à néant.

Augmenter l’engagement de vos pages peut faire une énorme différence sur votre chiffre d’affaires.

Dans cet article, vous apprendrez pourquoi vous devez tester des pages plus longues et.. :

  • Comment trouver votre pli (1-fold).
  • Deux techniques pour comprendre ce que les utilisateurs voient.
  • Cinq techniques qui encouragent le défilement (et quelques extras).

On y va.

Pourquoi tester les pages longues ?

En règle générale, une page web destinée à la vente doit contenir au moins autant de mots que ce dont vous auriez besoin pour vendre votre produit ou service en face à face. En effet, la page n’a pas le luxe de demander des objections spécifiques, et votre contenu doit donc répondre à toutes les questions courantes de vos clients.

Certains spécialistes du marketing se méfient des pages longues, qu’ils associent à des techniques de vente agressives, mais prenez l’exemple du détaillant en ligne le plus populaire au monde. Une page de vente typique d’Amazon est très longue et contient des détails sur le produit, des images, des vidéos, des questions fréquemment posées, des comparaisons avec d’autres produits, des options alternatives et des commentaires.

+20 Tests A/B Gagnants

Maximisez votre Taux de Conversion en téléchargeant notre guide GRATUIT.

Regardez la vidéo pour vous rendre compte de la longueur de la page Amazon Kindle :

L’ajout d’une grande quantité de contenu fonctionne pour Amazon, il n’est donc pas surprenant qu’il fonctionne aussi pour beaucoup d’autres.

Les pages longues fonctionnent. La difficulté est d’inciter les utilisateurs à faire défiler la page vers le bas et à voir le contenu.

Qu’est ce que le Above The Fold (Pliage) et Pourquoi faut-il encore s’en soucier ?

IMPORTANT: Quand on parle du pliage (du fold - ou du Above the Fold), on parle de la partie supérieure d'une page web visible sans scroller. Quel que soit le contenu situé au-dessus du pli, c'est ce que vos prospects verront lorsqu'ils arriveront sur votre landing page. S'il n'est pas pertinent, ils risquent de rebondir.

Cette expression a été empruntée à l’édition de journaux, mais elle désigne simplement l’affichage par défaut.

Bien entendu, l’affichage par défaut d’une page web peut varier considérablement en fonction de la manière dont elle est visualisée. Différents appareils combinent différents écrans, systèmes d’exploitation, navigateurs, barres d’outils, options d’accessibilité, etc. Chacun de ces éléments peut modifier et brouiller la position du pli sur une page web.

Pourtant, savoir ce que la plupart des utilisateurs voient (et jusqu’où ils défilent) reste un outil essentiel pour l’optimisation du taux de conversion (CRO).

Voici deux façons de déterminer si vos utilisateurs manquent un contenu important parce qu’ils ne font pas défiler la page :

  1. Effectuez des tests et observez si les utilisateurs font défiler la page.
  2. Utilisez un outil comme Hotjar, qui permet de créer des cartes de défilement visuelles montrant comment les visiteurs parcourent votre site web.

Voici un exemple de scrolling map. Le contenu le plus consulté est clairement visible (en rouge – Le fameux “Above The Fold” ou encore “Pli”).

Six techniques pour encourager les utilisateurs à faire défiler les pages

Il va sans dire que le meilleur moyen d’inciter les utilisateurs à faire défiler leur page est de créer un contenu de qualité. Ceci étant dit, voici 6 stratégies de conception qui peuvent améliorer les problèmes de défilement.

1. Éviter les faux-fonds (false bottoms)

Si votre page comporte un espace vide ou une bande horizontale près du pli, certains utilisateurs peuvent inconsciemment la “lire” comme étant la fin du contenu. C’est ce qu’on appelle un “faux fond”.

La page d’accueil de Netflix.com est une longue page, mais certains utilisateurs ne se rendent pas compte qu’elle se poursuit ci-dessous.

Le moyen le plus simple d’éviter un faux fond est de s’assurer que les éléments de contenu “passent” à travers le pli. (Vous pourrez alors laisser l’effet Gestalt faire son œuvre).

Si un élément de la page semble incomplet, les utilisateurs comprendront qu’il se poursuit plus bas. Dans les mises en page à plusieurs colonnes, il peut être utile que les colonnes se terminent à des hauteurs différentes.

Pinterest pousse cette approche à l’extrême pour favoriser un défilement sans fin.

2. Expliquer clairement qu’il y a plus

Si votre contenu ou votre mise en page risque de présenter un faux fond, envisagez d’ajouter un signal explicite indiquant qu’il y a plus de contenu en dessous.

La flèche est moins efficace que l’apparition d’un contenu au bas de l’écran, mais elle indique au moins qu’il y a plus à voir.

The Hustle (de Hubspot) étire une ligne rouge forte sur la page à chaque fois que vous la faites défiler, indiquant à quel point vous avez parcouru le contenu (et ce qu’il reste à faire).

“En savoir plus” est une demande générique, mais plus nous donnons à nos lecteurs de bonnes raisons de parcourir le site, plus ils seront enclins à le faire.

3. Donnez à vos lecteurs des raisons impérieuses de défiler (Cadeau caché dans le contenu..)

Les spécialistes du marketing hors ligne savent depuis longtemps qu’il est important d’inciter les gens à poursuivre leur lecture.

Le web moderne n’est peut-être pas aussi explicite dans ses demandes de défilement, mais nous pouvons tous tirer profit du fait de dire à nos lecteurs ce qu’ils obtiendront de notre contenu. Notre article sur la manière dont les meilleures entreprises du monde parviennent à se concentrer de manière imbattable utilise une boîte de Johnson pour énumérer des raisons convaincantes qui incitent les utilisateurs à poursuivre leur lecture.

Les boîtes de Johnson ont une place spéciale dans nos cœurs, mais la raison de faire défiler le texte pourrait tout aussi bien être une offre spéciale, une mise à jour du contenu ou une promesse faite dans le corps du texte.

Si votre lecteur cherche une raison de défiler, donnez-lui un avantage. N’importe quoi est susceptible de surpasser un appel à l’action sans raison.

4. Ajouter la fonctionnalité “click-to-scroll” (cliquer pour faire défiler)

Bien que les pages plus longues l’emportent souvent sur les pages plus courtes, tous les utilisateurs ne lisent pas tous les éléments du contenu. Chaque utilisateur ne veut que le contenu qui l’intéresse. Le fait de leur donner la possibilité d’accéder à la partie dont ils ont besoin peut souvent améliorer l’engagement (et la conversion).

Voici un exemple similaire tiré du blog de Semrush, qui ajoute une table des matières (sur la gauche) et une ligne de défilement en haut de la page :

Faciliter l’accès de vos utilisateurs à ce qu’ils veulent est le pari le plus sûr que l’on puisse faire en matière d’optimisation des taux de conversion. Si vous testez de longues pages de vente (comme nous vous le recommandons), envisagez d’ajouter une navigation dans la page.

5. Ajouter un CTA sticky (Appel à l’Action collant)

Les appels à l’action sticky n’encouragent pas explicitement le défilement, mais ils permettent aux utilisateurs de passer à l’action dès qu’ils sont prêts.

Par exemple, un bouton “Ajouter au Panier” qui se “colle” en place lorsque vous faites défiler la page.

Lors d’un test effectué sur une page de vente très longue, l’ajout d’un appel à l’action collant a permis d’augmenter les ventes de plus de 20%.

6. Et enfin… Mettez en place un spectacle complet (avec une animation défilante)

Nous ne recommandons pas nécessairement ces trois exemples si vous cherchez à améliorer votre taux de conversion, mais ils nous ont encouragés à faire défiler les pages.

La page Airpods Pro d’Apple contient beaucoup d’espace, mais le contenu commercial danse et s’anime chaque fois que l’utilisateur fait défiler la page.

Conclusion : Ne vous reposez pas. Testez.

Les longues pages sont efficaces, mais seulement si vos utilisateurs savent qu’ils peuvent faire défiler la page et s’ils ont des raisons impérieuses de le faire – votre job est de leur en donner.

+20 Tests A/B Gagnants

Maximisez votre Taux de Conversion en téléchargeant notre guide GRATUIT.