Comment configurer Google Shopping ? (pour eCommerce)

Si vous possédez une boutique de eCommerce, vos options Google Ads sont bien plus étendues que les campagnes de recherche standard. Vous disposez en effet de Google Shopping, une opportunité fantastique qui permet de présenter vos produits aux personnes qui cherchent à les acheter immédiatement.

Cependant, vendre sur Google Shopping n’est pas aussi simple que de créer un compte Google Ads. Il existe quelques conditions préalables et bonnes pratiques que vous devez connaître pour maximiser vos bénéfices. Dans cet article, nous allons vous montrer comment nos clients augmentent leur chiffre d’affaires grâce à Google Shopping !

Pourquoi vendre sur Google Shopping ?

Lorsque vos clients recherchent un produit spécifique, vos produits peuvent être affichés à côté de ceux de vos concurrents. Et puisque nous parlons toujours de Google Ads, vos annonces sont placées en évidence sur la page de résultats du moteur de recherche, ce qui les rend plus visibles que les pages de produits standard.

Une autre raison de vendre sur Google Shopping est la facilité d’utilisation. Une fois que vous avez configuré votre compte Merchant Center et créé un flux de produits, Google s’occupe du reste, et vous n’avez plus qu’à vous soucier de la mise à jour de vos produits.

Si vous souhaitez faire de la publicité en mode automatique, Google Shopping est la solution qu’il vous faut. Cependant, il y a quelques inconvénients, notamment

  • Le contrôle de la campagne est limité. Oui, vous pouvez choisir les produits ou les groupes de produits que vous souhaitez promouvoir, mais vous n’avez aucun contrôle sur les mots clés qui déclenchent vos annonces. Toutefois, vous pouvez établir une liste de mots-clés négatifs au niveau du compte.
  • Google Shopping peut s’avérer technique. Vous devez intégrer votre flux de produits à Google afin qu’il puisse « extraire » les informations les plus récentes sur vos produits. Cela peut être compliqué à mettre en place si vous ne l’avez jamais fait auparavant, mais vous n’aurez à le faire qu’une seule fois !

Quoi qu’il en soit, Google Shopping est un excellent moyen d’augmenter les revenus de votre boutique eCommerce. On vous montre comment mettre tout ça en place:

Comment vendre sur Google Shopping : Le guide complet

Comment configurer Google Merchant Center et les flux de produits pour Google Shopping ?

Tout d’abord, vous devez disposer d’un compte Google Merchant Center. Cliquez sur le lien et vous serez invité à suivre une série d’étapes pour vérifier votre propriété. (Si vous êtes familier avec la vérification de Google Search Console ou de Google Analytics, la vérification du Merchant Center comprendra également l’ajout d’un morceau de code à votre site web).

Après avoir configuré votre compte Merchant Center et lié votre boutique en ligne, l’étape suivante consiste à créer un flux de produits, un fichier qui contient toutes les informations relatives à vos produits. Google Shopping l’utilisera ensuite pour afficher vos produits aux internautes intéressés.

Chaque plateforme d’eCommerce a sa façon de créer un flux de produits. Shopify, par exemple, propose des instructions détaillées qui vous obligent à installer l’application Google sur votre site Shopify. Dans d’autres cas, vous devrez peut-être générer un fichier XML ou CSV pour votre flux de produits.

Une fois que vous avez configuré votre flux de produits, téléchargez-le sur le Merchant Center et préparez-vous à la partie la plus excitante !

Configurer votre campagne Google Shopping de la bonne manière

Connectez-vous à votre compte Google Ads et choisissez de créer une nouvelle campagne, soit sans conseils, soit avec l’objectif d’obtenir des ventes.

Sélectionnez ensuite une campagne Shopping.

Ensuite, vous choisirez les produits ou les groupes de produits que vous souhaitez promouvoir.

Dans ce cas, nous recommandons de diviser vos produits d’une manière qui soit pertinente pour le suivi des revenus.

Par exemple, si vous vendez des baskets pour hommes et pour femmes, vous pouvez créer deux groupes de publicités distincts. En revanche, si vous vendez des baskets Nike et Adidas, vous pouvez créer un groupe d’annonces pour chacun d’entre eux.

Ne laissez pas Google automatiser la sélection des produits de votre campagne ! Examinez les produits recommandés par Google, puis modifiez l’option « Tout le reste » afin d’exclure les produits dont vous ne voulez pas qu’ils fassent l’objet d’une publicité.

L’automatisation est pratique, mais elle ne peut pas remplacer un expert de Google Ads ou un propriétaire d’entreprise ayant une connaissance approfondie de son marché, comme vous.

Quelle est la meilleure stratégie d’enchères pour les annonces Google Shopping ?

Au début, optimisez pour les clics ou les ventes. Puis, au fur et à mesure que vous obtenez plus de données, passez à la stratégie ROAS cible. Cette stratégie vous permettra de définir votre retour idéal sur investissement publicitaire afin que vos campagnes soient encore plus rentables.

Par exemple, si vous indiquez un ROAS cible de 800 %, Google s’efforcera de vous rapporter 8 euros pour chaque euro dépensé.

Le ROAS étant toujours personnel, il est préférable de consulter vos données historiques et, si vous constatez des signes positifs, d’essayer de réduire autant que possible le coût d’acquisition des clients. Vous pouvez toujours réduire vos objectifs de ROAS si vos annonces n’apparaissent plus.

Comment maximiser vos retours sur Google Shopping

Une fois que vos campagnes commencent à prendre de l’ampleur, il est temps de maximiser le ROAS et d’obtenir encore plus de clients satisfaits ! Voici quelques conseils que j’utilise dans mon cabinet de conseil :

  • Mettez régulièrement à jour votre flux de produits (ou maintenez-le en mode automatique à l’aide d’une application ou d’un plugin) afin que les campagnes Google Shopping n’affichent que des informations récentes.
  • Essayez des fonctionnalités avancées telles que les actions Google Shopping et les promotions Merchant Center pour attirer plus d’attention (et d’argent) sur vos annonces.
  • Mettez en place un suivi des conversions afin de savoir combien d’argent rapportent vos campagnes Google Shopping (et d’optimiser vos coûts) et utilisez même les attributs de conversion pour montrer que votre produit est le plus vendu dans la catégorie, etc.
  • Veillez à ce que vos produits, vos images, vos titres et vos descriptions soient clairs et nets. Ils seront automatiquement synchronisés avec les campagnes Google Shopping, et vous voulez que les clients potentiels comprennent immédiatement pourquoi vos produits sont meilleurs que ceux de vos concurrents.
  • Étiquetez bien ! Google vous permet d’étiqueter clairement vos produits, en allant jusqu’à préciser le type de chaussettes que vous vendez. Soyez aussi précis que possible afin de n’apparaître que pour les requêtes pertinentes.
  • Testez différentes méthodes d’enchères pour différents produits. Par exemple, nous aimons augmenter les enchères pour les produits à plus forte marge dans le but d’identifier les best-sellers des clients. En revanche, nous diminuons les enchères pour les produits à faible marge.
  • Essayez différents attributs Google Shopping, tels que les annotations de vacances.

Comme pour tout ce qui concerne les annonces Google, vous devrez tester et optimiser vos campagnes Google Shopping de manière approfondie. Mais une fois que vous aurez trouvé votre formule « secrète », il sera incroyablement simple d’augmenter votre chiffre d’affaires !

Tirez le meilleur parti de votre d’eCommerce avec Google Shopping

Maintenant que vous savez comment tout configurer, il est temps de commencer ! Si vous avez besoin de conseils supplémentaires sur la mise en place de campagnes Google Ads et Google Shopping efficaces, nous pouvons nous en occuper pour vous, sans frais de gestion (si vous ne gagnez rien, vous ne payez pas) – cliquez ici pour en savoir plus.

Et si vous gérez une boutique eCommerce que vous aimeriez faire passer à l’étape supérieure, nous sommes également là pour ça. Plus d’informations ici.