6 stratégies PPC pour augmenter votre ROAS sur Google Ads

Une fois que vous avez rentabilisé vos campagnes, vous avez l’impression d’avoir réussi. Mais vous n’en êtes qu’au début : c’est le moment de parler de l’augmentation de votre ROAS (Return on Ad Spend) sur Google Ads.

Les 6 stratégies PPC qu’on va vous présenter ont aidé nos clients à augmenter leur ROAS. Comme condition préalable, on présume que vous suivez vos conversions (ce qui vous aidera à optimiser vos enchères) et que vous avez des campagnes Google Ads dont vous pouvez vous inspirer.

Plongeons dans le vif du sujet;

1. Augmentez votre Quality Score pour diminuer votre CPC et augmenter votre ROAS sur Google Adwords

Bien que le coût par clic des annonces Google dépende principalement de la concurrence dans votre secteur d’activité, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour améliorer vos annonces et réaliser des économies significatives.

L’objectif est de rendre vos annonces plus pertinentes, ce qui implique de s’attaquer aux points suivants :

  • Augmentez votre ROAS en créant des annonces spécifiques – Au lieu de cibler plusieurs mots-clés avec la même annonce, créez des annonces pour des mots-clés spécifiques (ou des groupes de mots-clés étroitement liés) avec un texte publicitaire et des pages de destination très pertinents. Par exemple, si vous êtes un thérapeute et que vous proposez une thérapie par la parole et une thérapie cognitivo-comportementale, vous aurez des annonces et des pages de renvoi distinctes pour chacune d’entre elles.
  • Optimisez vos pages de destination – L’un des moyens les plus simples d’optimiser vos annonces Google consiste à veiller à ce que vos pages de destination correspondent à l’intention du chercheur et la renforcent, et à ce qu’elles proposent un appel à l’action clair.
  • Augmentez votre CTR grâce à un texte d’annonce soigné – Parlez des points de douleur du prospect, incluez des extensions d’annonces pour ajouter plus d’informations (par exemple, des extensions de sitelink, d’appel et de formulaire de contact Google Ads) au corps de votre annonce, et proposez des variantes d’ASR attrayantes.

Et la liste est encore longue ! On vous invite d’ailleurs à jeter un coup d’œil à notre guide complet pour augmenter votre Quality Score dans Google Ads.

2. Optimisez votre budget Google Ads en fonction de votre coût d’acquisition idéal

Encore une fois, oui – le CPC dépend souvent des normes de votre secteur d’activité. Mais l’erreur qu’on voit souvent commettre par les débutants est de jeter de l’argent sur le problème (c’est-à-dire le ROI et le ROAS), en espérant que cela le résoudra.

Lorsque vous vous interrogez sur le montant que vous êtes prêt à payer pour acquérir vos clients idéaux, vous découvrez de nouveaux types de campagnes, de meilleures façons de formuler votre proposition de valeur et des plans de campagne plus solides.

Tout d’abord, examinez vos campagnes et l’historique de votre CAC. Recherchez des modèles de mots-clés, d’annonces ou de segments d’audience à fort taux de conversion. Ensuite, calculez votre CAC idéal.

Supposons par exemple que vous fassiez de la publicité pour un magasin de commerce électronique vendant des équipements sportifs. Le bénéfice souhaité par client est de 150 euros et vos données historiques révèlent que certains mots-clés liés aux “raquettes de tennis de haute qualité” ont généralement généré un ROAS de 600 %.

Votre CAC idéal serait de 150E / 0,06 (pour un taux de conversion de 6 %) = 2 500E.

Sachant cela, vous affecterez une part plus importante de votre budget Google Ads à des campagnes ou à des groupes d’annonces ciblant ces mots clés très performants.

Ensuite, vous définissez une stratégie d’enchères ROAS cible de 600 % pour ces campagnes. Avec cette stratégie d’enchères, Google optimisera automatiquement vos enchères pour maximiser les conversions avec un ROAS aussi proche que possible de votre objectif.

3. Ajoutez à votre stratégie les mots-clés de vos concurrents et de votre marque personnelle

Il est incroyable de constater que peu d’annonceurs utilisent des mots-clés de marque, qu’il s’agisse de leurs propres mots-clés ou de ceux de leurs concurrents. Les coûts de ces mots-clés sont moins élevés et vous pouvez capturer des prospects au stade de la décision.

La prochaine fois que vous effectuerez une recherche par mots-clés, examinez les mots-clés utilisés par les internautes pour trouver votre site web de manière organique. Répétez ensuite le processus pour les sites web de vos concurrents.

Par exemple, si vous annoncez un outil de gestion de projet et que vous proposez un meilleur suivi du temps que votre concurrent, vous pouvez enchérir sur ce mot clé : “Suivi du temps du concurrent XYZ”.

De même, vous pouvez enchérir sur des mots-clés vous comparant à vos concurrents, sur des mots-clés “le meilleur produit de la catégorie”, etc.

4. Le remarketing augmente considérablement le ROAS de Google Ads

Si vous ne vous adressez pas aux personnes qui ont déjà interagi avec votre entreprise, vous passez à côté de l’essentiel. À l’aide de vos précédentes campagnes Google Ads ou de vos données CRM, vous pouvez télécharger les bons segments de clients et créer des campagnes PPC leur rappelant votre offre.

Voici quelques-unes de nos stratégies de remarketing Google Ads préférées :

  • Segmentez vos utilisateurs en fonction de leurs interactions avec votre site web ou votre marque.
  • Le remarketing séquentiel, qui consiste à créer une séquence de rappels différents pour rappeler votre offre à des étapes distinctes du parcours d’achat.

Il existe de nombreuses autres stratégies à tester lorsque vous utilisez le remarketing (reciblage) pour augmenter votre ROAS sur Google Ads, mais on présente les meilleures d’entre elles dans notre guide du reciblage sur Google Ads.

5. Choisissez judicieusement votre stratégie d’enchères

Là encore,on suppose que vous avez activé le suivi des conversions. Si ce n’est pas le cas, faites-en votre première priorité. Vous devez comprendre d’où viennent vos meilleurs prospects pour optimiser vos offres.

Par exemple, vous pouvez augmenter vos enchères pour les mots-clés qui génèrent les prospects les plus intéressants.

Vous pouvez également modifier votre stratégie en adoptant le CPA (coût par acquisition) cible ou le ROAS cible. Ces deux stratégies permettent à Google d’optimiser vos placements et vos enchères, afin que vous atteigniez vos objectifs dans la mesure du possible. Le cas échéant, envisagez également d’utiliser les conversions améliorées. Il s’agit de stratégies avancées qui nécessitent un cadre de données précis, mais qui, lorsqu’elles sont mises en œuvre correctement, peuvent considérablement augmenter votre ROAS.

6. Ajoutez des stratégies d’optimisation des taux de conversion à votre guide Google Ads

Si vous souhaitez augmenter votre ROAS sur Google Ads, ne vous contentez pas d’exploiter votre compte publicitaire. En fait, vous devriez commencer à penser à l’optimisation du taux de conversion (CRO) :

  • Optimisez vos pages d’atterrissage pour les conversions – Vos pages d’atterrissage sont-elles efficaces ? Vérifiez qu’elles ne présentent pas de lacunes, qu’il s’agisse de témoignages, de réponses aux questions les plus fréquemment posées ou d’expérience utilisateur. Chaque aspect doit favoriser les conversions.
  • Texte de l’annonce – Utilisez-vous des éléments supplémentaires tels que des extensions d’annonces pour rendre vos annonces plus visibles ? Votre texte met-il en évidence ce qui différencie votre entreprise de celle de vos concurrents ? Y a-t-il un CTA ?
  • Tests A/B – Avez-vous testé différents aspects de vos annonces Google ? Par exemple, vous pouvez tester le texte, certaines parties de votre page de destination et tout autre élément ayant une incidence sur les conversions obtenues grâce à vos annonces.

Si votre entonnoir n’est pas étanche, les prospects de haute qualité passeront à travers. Ne vous contentez donc pas de penser à l’augmentation de votre ROAS Google Ads en termes de campagnes. Prenez en compte tous les éléments qui influent sur le taux de conversion final.

Ne négligez aucune piste !

Ajouter de l’argent n’est pas toujours la solution. Vous devez prendre en compte le Quality Score, vos coûts d’acquisition, des tactiques intelligentes comme le remarketing et les enchères sur des mots-clés de marques concurrentes, des stratégies d’enchères avancées et l’optimisation du taux de conversion.

Au final, vous n’aurez pas à dépenser plus pour gagner plus. C’est là toute la magie des annonces Google !

Enfin, si vous souhaitez qu’on s’occupe de vos campagnes pour vous, ça se passe par ici (vous ne payez pas si on ne vous fait rien gagner)